mercredi 7 décembre 2011

8 Déc - IMMACULEE CONCEPTION DE LA TRES SAINTE VIERGE MARIE

"Il n’y a pas d’autre différence entre l’Evangile et la vie des Saints qu’entre une musique notée et une musique chantée.” (Saint François de Sales).



 
La foi à l'Immaculée Conception est immémoriale dans l'Église ; toutefois la proclamation officielle, définitive et infaillible de ce dogme ne date que du 8 décembre 1854, époque où le pape Pie IX, dans une solennité incomparable, imposa cette croyance à tous les fidèles.

Une immense acclamation de joie fit écho dans tout l'univers, à la parole du pontife, et le Ciel lui-même donna son témoignage quatre ans plus tard. L'apparition de Lourdes eut lieu au commencement de l'année 1858 ; Marie venait dire au monde : "Je suis l'Immaculée Conception !"

Ce privilège accordé à la Sainte Vierge avait été prédit et figuré dès l'origine du monde : par son Immaculée Conception, Marie devait écraser la tête du serpent qui a introduit le péché originel sur la terre.

Par son
Immaculée Conception, elle est le lis parmi les épines. Par son Immaculée Conception, elle est la toison de Gédéon, tour à tour demeurant seule sèche au milieu de la terre couverte de rosée, ou seule humectée de rosée au milieu de la terre demeurée sèche...

Comment pourrait-on raisonnablement supposer Marie un instant souillée du péché originel? La Mère de DIEU devait être une demeure toute pure, un tabernacle sans tache pour le Fils de DIEU. Si la gloire des parents rejaillit sur leurs enfants, il en est ainsi de leur déshonneur; la tache originelle, en Marie, rejaillirait donc sur JÉSUS-CHRIST Lui-même, ce qu'on ne peut admettre sans faire injure à la sagesse de DIEU


 

Non, satan n'eût jamais pu dire au SAUVEUR : « Toi qui prétends vaincre ma puissance, souviens-toi que j'ai régné sur ta Mère. » L’Immaculée Conception est digne de DIEU, digne de JÉSUS-CHRIST, digne de Marie. Cette grâce insigne établit déjà Marie, dès le commencement de son existence, dans un ordre à part.

L'homme qui naît souillé du péché originel est sujet à la concupiscence ; Marie doit être exempte de tout penchant au mal-, ses sens aussi bien que sa volonté tendent parfaitement à DIEU; en elle, nul péché, même involontaire; si JÉSUS est impeccable par nature, Marie est impeccable par grâce; en Marie enfin, nulle imperfection : « Vous êtes toute belle, est-il écrit, et il n'y a point de tache en vous. »

Ô vérité consolante pour nous ! Si Marie n'a jamais subi en aucune manière les atteintes du démon, comme, à notre prière, elle saura nous rendre forts contre lui ! Si elle n'a jamais connu l'ombre du péché, comme elle sera puissante pour nous en préserver ou nous en délivrer !

Gloire à DIEU dans
l'Immaculée Conception de Marie !
  

"Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous"

Aucun commentaire: